affaire Siné | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 2

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘affaire Siné’

Siné en DVDrama

vendredi 25 février 2011

À partir du 5 avril 2011, ceux qui n’ont pas vu le film de Stéphane Mercurio « Mourir ? Plutôt crever ! » pourront se procurer le DVD édité par les éditions Montparnasse (18 euros).

Description du film par le diffuseur :

« À 80 ans, Siné, continue le combat. Il n’a jamais faibli, ses rages sont celles de ses 20 ans. Viré de Charlie Hebdo, il rebondit en créant Siné Hebdo. C’est au fil de cette aventure qu’il raconte ses combats passés. Athée, anti-flics, anti-armées, anticolonialiste, ami des chats, fou de jazz et de salsa. Le dessinateur a pris fait et cause pour les Algériens pendant la guerre d’Algérie, a fait de Malcolm X le parrain de sa fille, s’est lié d’amitié avec Prévert… Il s’est toujours engagé, s’est parfois trompé, le reconnaît volontiers. Sa férocité, il la tient de son immense tendresse pour tous les opprimés. Alors, il rage contre les nantis de tous poils. L’homme du « journal mal élevé » a de sacrés principes. »

Commentaire du film par son sujet :

« Je trouve ce film très bien foutu, car foutraque. J’aime son côté désordre, battant, optimiste. S’il pouvait susciter des vocations d’empêcheurs de tourner en rond parmi les jeunes spectateurs, je serais comblé. Je me suis aperçu que j’avais pratiquement consacré tout mon temps à foutre des bâtons dans les roues de cette société et qu’à 80 balais passés, je persévérais, l’espoir encore chevillé aux couilles ! Une autre chose aussi m’a sauté aux yeux : j’avais réussi à ce que ma vie ressemblât à une fiesta permanente, à un joyeux happening bordélique, accompagné sans cesse de musique, d’alcool, de sexe et de copains. »

Siné

En attendant le 5 avril, les amateurs peuvent toujours lire « Siné sème sa zone sur la toile » le tonique blog hebdomadaire du dessinateur.

Twitt précisionnel

mercredi 12 janvier 2011

Trouvé ce message sur le compte Twitter de Charlie Hebdo en référence à la reprise dans ce blog d’un extrait de la « Zone » de Siné consacré à l’avocat Richard Malka :

Siné contre Charlie Hebdo, Charlie fait appel

jeudi 6 janvier 2011

Après leur condamnation le 30 novembre 2010 par le Tribunal de Grande Instance de Paris à verser des dommages et intérêts au dessinateur Siné suite à son licenciement en 2009, les éditions Rotatives, éditrices de Charlie Hebdo, vont faire appel du jugement (voir blog du 9.12.2010). Il faudra donc attendre encore un peu pour voir éventuellement le jugement publié en première page de l’hebdomadaire, comme la condamnation l’enjoignait à le faire.

À noter que dans sa 36ème « Zone » consacrée aux « cons comme des balais » Siné évoque l’avocat de Charlie hebdo :

L’affaire Siné-Val Charlie Hebdo, suites

jeudi 9 décembre 2010

Charlie Hebdo vient d’être condamné par le tribunal  de grande instance de Paris pour préjudice moral et financier à l’encontre de Siné. Philippe Val, responsable du licenciement de Siné en 2008, n’aura pas à assumer ce jugement, puisqu’il a cédé sa place à Charb avant de partir à France Inter où il a programmé ces derniers temps en tant que directeur quelques autres licenciements d’humoristes.

Extrait du communiqué de presse diffusé par Siné :

« Petit rappel, le 2 juillet 2008 Charlie Hebdo publiait une chronique de Siné ou celui-ci fustigeait l’arrivisme de Jean Sarkozy. Le 16 juillet le dessinateur apprenait dans Charlie Hebdo qu’il était renvoyé.
Le tribunal juge la rupture du contrat qui liait le dessinateur depuis 16 ans au journal, abusive.
Au motif qu’ « il ne peut être prétendu que les termes de la chronique de Siné sont antisémites… ni que celui-ci a commis une faute en les écrivant »…D’autant, continu le jugement que celui-ci était soumis à la relecture du directeur de la publication, en l’occurrence Philippe Val. Aucune faute ne peut être reprochée à Siné souligne à plusieurs reprises le jugement. Le tribunal reproche également à Charlie hebdo l’absence de préavis et la « façon d’annoncer à un collaborateur que le contrat liant les deux parties a cessé » (la lettre de rupture est arrivée bien après l’annonce de la fin de la collaboration de Siné, dans le journal)…
Les éditions rotatives sont donc condamnées à verser 40 000 euros de dommages et intérêts au dessinateur et à publier en Une du journal sur un bandeau de 15 cm le communiqué judiciaire suivant :
« Par jugement du 30 novembre 2010, le tribunal de grande instance de Paris a condamné la société Les Editions Rotatives, société éditrice du journal Charlie Hebdo, à payer à M. Maurice Sinet dit Siné la somme de 40 000 euros à titre de dommages et intérêts pour rupture abusive de leur collaboration à la suite de la parution de la chronique de Siné dans le numéro du 2 juillet 2008 » et ce sous astreinte de 2 000 euros par numéro non conforme. »

Comme le déclarait récemment Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo à propos de cette affaire : « Avec le recul, j’ai le sentiment d’un monumental gâchis ». Mais il ne parlait pas de son « ami proche » Philippe Val. Source Clicanoo.re, relayé par le site Charlie enchaîné

D’après le Nouvelobs.com les Editions Rotatives qui éditent Charlie Hebdo (et dont Val est encore actionnaire) ont un mois pour faire appel.

Siné à la radio

jeudi 18 novembre 2010

Aujourd’hui, 18 novembre 2010, le dessinateur Siné est annoncé comme invité de « La matinale » du Mouv’ (une chaîne de Radio France, comme France Inter), émission animée de 7h à 10h par Thomas Barbazan et Yassine Belattar, à l’occasion de la sortie en salles du film « Mourir ? Plutôt crever ! » de Stéphane Mercurio.

Recherchez la fréquence du Mouv’ la plus proche de chez vous sur son site Internet.

Illustration : dessin de Jiho
extrait du blog « Siné sème sa zone sur la toile »

Où Siné va retrouver son ancien directeur Philippe Val…

dimanche 31 octobre 2010

Une chose semble sûre, il y a comme de l’acharnement de la part de la LICRA (Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme) envers Siné. En effet celle-ci a fait appel du jugement prononcé en 2009 par la sixième chambre du tribunal correctionnel de Lyon qui relaxait Siné du motif de «complicité de provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse » suite à la publication dans Charlie Hebdo,  journal satirique dirigé à l’époque par Philippe Val, de quelques lignes commentant de façon ironique le futur mariage de Jean Sarkozy (voir blog 15.07.2008 et la rubrique « Affaire Siné »). La Cour de cassation saisie par la LICRA a annulé le jugement et demande la tenue d’un nouveau procès dont la date n’a pas encore été fixée.

C’est une dénonciation publique du texte de Siné par le journaliste Claude Askolovitch qui avait abouti au licenciement de Siné de Charlie et à la plainte de la LICRA, et c’est suite à ce  licenciement qu’allait être créé Siné Hebdo. À noter aussi que Charb, désormais directeur de Charlie Hebdo, a pris la défense de Siné lorsqu’il est intervenu en janvier 2010 à la tribune du 46ème Congrès national de la LICRA en tant qu’invité. Autre particularité, l’avocat de la LICRA à Lyon Me Alain Jakubowicz est aujourd’hui le président de cette organisation.

Illustration : la Une du n°58 de Siné Hebdo.