affaire Siné | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 5

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘affaire Siné’

Licra contre Siné 0 – 2

jeudi 26 novembre 2009

Siné-hebdo n°64Selon l’AFP (26.11.09) :

« la citation de la Licra (Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme) contre le dessinateur Siné pour sa chronique ironique sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy, considérée par l’organisation comme une “incitation à la haine raciale”, a été annulée jeudi 26 novembre par la cour d’appel de Lyon. La citation de la Licra visait également une autre chronique de Siné, publiée le 11 juin, critiquant crûment des pratiquants chrétiens et juifs mais aussi les femmes musulmanes voilées. »

L’avocat de la Licra de Lyon, Me Alain Jakubowicz (qui est aussi candidat à la présidence de la Licra en 2010), a l’intention de se pourvoir en cassation. Siné avait été relaxé en première instance le 24 février dans cette affaire.

À lire un commentaire sur le NouvelObs.com notamment celui de Siné.

Charlie-hebdo n°910

Ces jugements sont les corollaires d’une affaire dont on n’a pas fini de mesurer les conséquences. Non seulement parce qu’elle a abouti à la création de Siné Hebdo qui est en concurrence frontale avec Charlie Hebdo, mais parce que les règlements de comptes au sein même de Charlie hebdo ne semblent pas terminés.

Ainsi la nouvelle équipe en charge du journal a pris ouvertement en grippe Cavanna (qui a soutenu publiquement Siné), au point que Cabu a reproché au fondateur du titre d’être responsable de toutes les difficultés que rencontrait le journal actuellement.

Illustration : les couvertures de Charlie Hebdo
et de Siné Hebdo de cette semaine.

Précisions précises

lundi 21 septembre 2009
Précisions précises
Suite à la publication de l’article “Sus à Siné” (17.9.2009),  j’ai reçu deux courriers que je publie in extenso afin de ne pas en dénaturer le contenu. ff.
Isabelle Soulié :
“Je ne m’appelle plus Isabelle Cabut depuis 1986. Mon mot de sympathie a Siné était signé Isabelle Soulié. Mais bon.
Et je n’ai pas “pris fait et cause”, je me suis indignée qu’un collaborateur historique de Hara-Kiri puis de Charlie Hebdo soit licencié à l’aube de ses 80 ans SANS AUCUNE INDEMNITE ! Et j’ai exprimé ma sympathie à ce vieux compagnon de route.
D’autre part, je déplorais que la direction de Charlie Hebdo affiche la peur d’un procès (prétexte au lâchement de Siné), alors qu’à la belle époque de ce journal, nos retentissants procès étaient notre gloire!
Si cette réponse pouvait être publiée quelque part sur votre blog, ce serait bien honnête, comme on dit à la campagne.”
Mano Solo :
“C’est vraiment minable de faire un papier et vouloir créer une embrouille là où il n’y en a pas. Je m’en fous moi de la baston Siné-Charlie, c’est tous des vieux cons ridicules. De plus c’est un choix de la redaction de mettre ce dessin en avant qui n’était qu’un commentaire sur le fil de la venu de Jul sur le site.
Par contre ça fait des années que je publie des dessins sur le net on peut pas dire que ça vous intéressait, manque de petite embrouille à faire, certainement.
Votre site s’il était moins con ferait mieux de me faire de la pub pour la vente de dessins aux encheres qui a lieu en ce moment sur mon forum, au profit de l’enfance à Madagascard.
Quand à votre critique sur l’heredité, quand on juge sur UN dessin les gens, c’est qu’on a juste envie de pas les aimer.
Vous faites pitié.”
A la demande expresse de Mano Solo, l’adresse de ses sites http://manosolo.net/faza/spip.php?rubrique15  http://www.loubli.com/mano_moleskine/index.php où l’on peut voir ses dessins (quelques-uns en illustration).
Enfin pour compléter cette histoire, ci-dessous un extrait du strip de Cabu paru cette semaine dans le Canard enchaîné (16.9.2009) et qui met en scène un “nouveau beauf” très particulier. En l’occurrence il s’agit de Delfeil de Ton, chroniqueur à Siné Hebdo, que Cabu a agressé verbalement (pour ceux qui veulent savoir) et qu’il semble vouloir poursuivre de sa vindicte par d’autres moyens.

Suite à la publication de l’article “Sus à Siné” (17.9.2009),  j’ai reçu deux courriers que je publie in extenso afin de ne pas en dénaturer le contenu.

ff.

Isabelle Soulié :

“Je ne m’appelle plus Isabelle Cabut depuis 1986. Mon mot de sympathie a Siné était signé Isabelle Soulié. Mais bon.

Et je n’ai pas “pris fait et cause”, je me suis indignée qu’un collaborateur historique de Hara-Kiri puis de Charlie Hebdo soit licencié à l’aube de ses 80 ans SANS AUCUNE INDEMNITE ! Et j’ai exprimé ma sympathie à ce vieux compagnon de route.

D’autre part, je déplorais que la direction de Charlie Hebdo affiche la peur d’un procès (prétexte au lâchement de Siné), alors qu’à la belle époque de ce journal, nos retentissants procès étaient notre gloire!

Si cette réponse pouvait être publiée quelque part sur votre blog, ce serait bien honnête, comme on dit à la campagne.”

Mano Solo :

Solo dessin en vente“C’est vraiment minable de faire un papier et vouloir créer une embrouille là où il n’y en a pas. Je m’en fous moi de la baston Siné-Charlie, c’est tous des vieux cons ridicules. De plus, c’est un choix de la redaction de mettre ce dessin en avant qui n’était qu’un commentaire sur le fil de la venu de Jul sur le site.

Par contre ça fait des années que je publie des dessins sur le net on peut pas dire que ça vous interessait, manque de petite embrouille à faire, certainement.

Votre site s’il était moins con ferait mieux de me faire de la pub pour la vente de dessins aux enchères qui a lieu en ce moment sur mon forum, au profit de l’enfance à Madagascard.

Quand à votre critique sur l’hérédité, quand on juge sur UN dessin les gens, c’est qu’on a juste envie de pas les aimer.

Vous faites pitié.”

A la demande expresse de Mano Solo, son site et pour les dessins en vente : fazoma.
Pour en savoir plus sur la vente de ses dessins : son Forum.

Enfin pour compléter cette histoire, ci-dessous un extrait du strip de Cabu paru cette semaine dans le Canard enchaîné (16.9.2009) et qui met en scène un “nouveau beauf” très particulier. En l’occurrence, il s’agit de Delfeil de Ton, chroniqueur à Siné Hebdo, que Cabu a agressé verbalement (pour ceux qui veulent savoir) et qu’il semble vouloir poursuivre de sa vindicte par d’autres moyens.

Delfeil-de-Ton par Cabu

Sus à Siné

jeudi 17 septembre 2009

Après la récente agression verbale de Cabu contre un collaborateur de Siné Hebdo qu’il attendait devant son domicile, c’est au tour d’Emmanuel Cabut, plus connu sous son nom d’auteur, compositeur, interprète, Mano Solo, de s’en prendre au dessinateur Siné avec un dessin (animé) publié le 16.9.2009 en page d’accueil du site Rue89.com.

Note personnelle, à première vue le talent d’humoriste n’est pas héréditaire. Pour la petite histoire, en 2008 lors de l’affaire Val-Siné, Isabelle Cabut ex-femme du dessinateur avait pris fait et cause pour Siné.

Saisie d'écran du Site 89

Saisie d'écran du Site Rue 89

Polémique Hebdos

mercredi 16 septembre 2009

Nouvelle polémique entre Siné Hebdo et Charlie Hebdo. La rédaction de Charlie Hebdo a lancé le vendredi 11 septembre une pétition demandant la démission du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux en indiquant que Guy Bedos en était un des premiers signataires. Une annonce largement reprise dans la presse et notamment par l’AFP.

sine-hebdo-54

Siné Hebdo n°54

Ce mercredi 16, le titre Charlie hebdo figure en Une du n° 54 de Siné Hebdo et dans l’éditorial Guy Bedos explique qu’il n’a jamais signé cette pétition.

Extrait de sa réaction publiée sur le site Sinehebdo.eu :

« Il paraît même que mon nom figure au bas d’une pétition exigeant  sa démission de ministre de l’Intérieur dans…Charlie Hebdo! Ca, c’est la meilleure! Qu’en tant que sporadique chroniqueur de Siné Hebdo, je collabore à Charlie Hebdo est aussi crédible que les arguments d’Hortefeux protestant que sa bonne blague d’extrême droite ne visait pas les Maghrébins mais les Auvergnats ! »

Le nom de Guy Bedos a été retiré du site de Charlie Hebdo.

AFP Guy Bedos - Charlie Hebdo

Saisie d'écran du site de l'AFP

Où l’on reparle de Philippe Val sur ce blog alors qu’on pensait ne plus avoir à le faire

lundi 22 juin 2009

Première mesure de Philippe Val à France Inter dont il a été nommé directeur : le retrait de la revue de presse du matin à Frédéric Pommier qui en avait la charge depuis septembre 2008.

Val lisant Siné hebdo

Selon le tract de l’intersyndicale snj, snj-fo, snj-cgt, Sud  de Radio France qui relate l’histoire, Val – alors qu’il n’était pas encore nommé à son poste – aurait, devant témoins, fait le reproche  à ce journaliste de citer Siné Hebdo dans sa revue de presse et de ne pas citer Charlie Hebdo.

Cette affaire permet de se poser la question de la double casquette de Philippe Val, dans le privé toujours actionnaire (40%) de Charlie (même si ses actions ont été « gelées ») et co-propriétaire des locaux, et sa fonction de directeur dans une radio publique. Qui va défendre les intérêts de qui ?

illustration : Photo montage anonyme circulant sur le web

Suite (Mise à jour 16h45)

Interrogé par l’AFP, Philippe Val, qui a pris la direction de la radio le 18 juin, a aussitôt démenti.

“Evidemment Frédéric Pommier reste avec nous, il n’est ni licencié, ni remercié. C’est un garçon qui a du talent (…) Simplement j’ai d’autres projets pour la revue de presse”, a-t-il dit ajoutant être en train de travailler sur des propositions “pour qu’il soit plus visible à l’antenne”.

Comme Val démentait il y a quelques semaines qu’il allait être nommé à france Inter.

Où est Charlie ?

jeudi 18 juin 2009

Libération confirme dans son numéro du 17 juin, ce qu’annonçait ce blog dès le 2 avril, à savoir la nomination de Philippe Val, désormais ex-directeur de Charlie 2€ Hebdo à la tête de France Inter.

Après ce départ, la nouvelle organisation de l’hebdomadaire se met en place et semble représenter une charge assez harassante pour les nouveaux responsables. Ceux-ci, Charb et Riss s’expriment d’ailleurs dans le n° 707 (16-22 juin)  des Inrockuptibles  qui titre en Une : «Charlie Hebdo débarrassé de Philippe Val ». Pour Riss :

« Il y aura plus de dessins et les textes seront plus courts, mais c’est tout ».

Pour Charb

«le principal changement c’est que Charlie ne sera plus associé à Val, qui était omniprésent sur la scène médiatique. Du coup, je pense que l’image du journal était un peu brouillée et que la dimension satirique était un peu perdue de vue. On ne le remplacera pas sur les plateaux télé, on n’a pas d’attrait pour ça, mais on a envie de renouer avec ce qui nous rassemble : le goût de la satire.»

Charlie-Hebdo - Une du 17 juin 2009

Les Inrocks précisent toutefois que Charlie traverse une passe difficile depuis l’éviction de Siné et la création de Siné Hebdo qui leur aurait fait perdre 8 000 lecteurs. À ce propos Charb rajoute :

«On ne voit pas ce que Siné écrit dans son journal qu’il n’aurait pas pu dire dans Charlie ! le but de Siné hebdo est clairement d’avoir notre peau ».

Une position défensive que confirme Luz :

« Au moment de l’affaire Siné, les critiques les plus violentes à notre égard venaient de l’Internet, et nous n’avions pas la possibilité de réagir. L’idée du site est de pouvoir répondre en direct aux attaques qui nous sont adressées. »

Toujours autour de Charlie, la parution du Cahier de vacances de Charlie Hebdo réalisé par Catherine, Charb, Luz et Riss. 48 pages proposées au prix de 7 euros par les Éditions Les  Échappés (au nom prémonitoire).

Illustration : Troisième Une provocatrice
pour Charlie 2€ Hebdo depuis le départ de Philippe Val
(même s’il reste actionnaire principal du journal.
On en reparlera).