Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Bande dessinée’

Le n°9 de La Revue dessinée est paru

samedi 12 septembre 2015

couverture9catherinemeurisse-6e5c9L’excellent magazine La Revue dessinée consacre – entre autres sujets intéressants – un reportage au “Premier dessinateur”, mais l’actualité allant très vite dans ce domaine on apprend dans un article de La Tribune de Génève que “L’archéologue Dean Snow, de l’Université de Pennsylvanie, est arrivé à la conclusion, dans le journal American Antiquity, que 75% des peintures de bisons, mammouths, chevaux et autres cerfs capturés par des hommes, avaient été réalisées par la gent féminine préhistorique. “

Ironie de l’histoire la couverture de ce n°9 de La revue dessinée (en illustration) est signée Catherine Meurisse.

Premier dessinateur

Un collectif de créatrices BD contre le sexisme

jeudi 10 septembre 2015

wedoittoo-webCréation du Collectif des créatrices de bandes dessinées contre le sexisme. Celui rassemble une centaine de dessinatrices et explique sur son site les raisons de son existence. On trouve également sur le site une charte et de nombreux témoignages.

Extrait de la charte :

[…] – « La bande dessinée féminine » n’est pas un genre narratif.  L’aventure, la science-fiction, le polar, le romantisme, l’autobiographie, l’humour, l’historique, la tragédie sont des genres narratifs que les femmes auteures maîtrisent sans avoir à être renvoyées à leur sexe.
– Définir les goûts et aptitudes des gens selon leur sexe biologique est un préjugé qui ne repose sur aucune réalité. Les études en neurobiologie et psychologie expérimentale démontrent que le développement cognitif se fait de manière égale chez les deux sexes.
– L’appellation « girly » ne fait que renforcer les clichés sexistes. Nous refusons l’idée que parler des soldes ou de cuisiner des cupcakes soit étiqueté comme « féminin ». Aimer le shopping et/ou le football ne sont pas des caractéristiques sexuées. « Girly » étant un terme généralement défini selon la futilité et/ou « sentimentalité » des sujets traités, décider que ces caractéristiques soient de l’ordre du féminin est misogyne. […]

En illustration, dessin de Julie Maroh.

Cartes d’été : la rentrée de Zep

jeudi 27 août 2015

Importante actualité de rentrée pour le dessinateur Zep, avec la parution de « Bienvenue en adolescence » (Glénat), 14ème album des aventures de Titeuf, et de « What a wonderful world ! » (Delcourt), album qui reprend les séries sur l’actualité publiées sur son blog du quotidien Le Monde. A lire, l’article d’Olivier Mimran dans 20 minutes. A noter qu’aujourd’hui, 27 août, Zep répond en direct aux questions de ses lecteurs sur le site de 20 minutes.

Zep-der

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.

Cartes d’été : Solliès et la BD

jeudi 20 août 2015

A son tour le festival de BD de Solliès-Ville fait appel au financement participatif pour boucler sa 27ème édition qui se déroulera les 28, 29, 30 août 2015. Sur le site Ulule.com les organisateurs expliquent : “Malheureusement, la crise économique actuelle a un impact désastreux sur les subventions publiques et les partenaires privés des évènements culturels et de nombreux festivals ont disparu ces dernières années. Notre manifestation n’ayant pas été épargnée par les “coupes budgétaires” nous avons besoin de nouveaux soutiens, que nous espérons trouver dans le financement participatif, pour continuer à exister et pouvoir proposer un festival unique en son genre, avec des artistes rares et des animations de qualité.” L’affiche 2015 (en illustration) est signée José Muñoz.

affiche-munoz-light

Cet été suivez aussi Fait d’Images sur FaceBook.

Cartes d’été : Larcenet au cinéma

mardi 21 juillet 2015

Actuellement dans les salles de cinéma, le film “Le Combat ordinaire” de Laurent Tuel, adapté de la série d’albums de Manu Larcenet (Dargaud).

Film-LarcenetFait d’Images est aussi sur FaceBook

Riad Sattouf, L’Arabe du futur, tome 2

jeudi 11 juin 2015

11109443_10153101017553052_1795813147475016928_nLu dans 20 minutes (article d’Olivier Mimran) :

“Modeste de nature, Riad Sattouf n’imaginait certainement pas l’immense succès qui attendait L’Arabe du futur, dont le premier tome est sorti il y a un an. Ce roman graphique relatant la jeunesse de l’auteur au Moyen-Orient a en effet rapidement annihilé toute concurrence : traduit en 15 langues (il est l’un des cinq livres français les plus exportés en 2014) et vendu à près de 250 000 exemplaires – ce qui est faramineux en matière de bande dessinée —, ce premier volume d’une trilogie annoncée truste toujours, 39 semaines après l’avoir intégré, le classement des meilleures ventes de BD en france (actuellement 12e selon livreshebdo.fr) !”

651178ADF2palmyre648