Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Khalid Gueddar’

Baboubi, un hebdomadaire satirique au Maroc

dimanche 24 avril 2016

13046144_978536828901981_356211877_nLu dans Le Huffington Post Magreb :

« Dans un contexte tendu, marqué par les baisses de vente des supports papier et la dégradation de la liberté de la presse au Maroc, le caricaturiste Khalid Gueddar ose un double pari en lançant Baboubi, un hebdomadaire satirique, où le dessin tacle les politiciens et dénonce les maux de la société.

Quand on lui demande s’il ne craint pas l’échec de son support, Khalid Gueddar, qui a déjà collaboré avec plusieurs médias au Maroc à l’étranger, d’Akhbar Al Yaoum à Charlie Hebdo, reste conscient du risque mais ne manque pas pour autant d’optimisme. « Le papier existe toujours. Si quelqu’un veut sauver la presse, il devrait commencer par le papier », répond-t-il sereinement.

Baboubi a quand même ses chances de percer dans un paysage médiatique où les quotidiens arabophones généralistes se taillent la part du lion des ventes (et du lectorat). Ce dernier né souhaite proposer une alternative aussi différente sur le fond que sur la forme. Son argument de vente? Son prix d’abord, mais aussi la diversification des éditions. « Nous n’avons toujours pas fixé le prix, mais nous savons qu’il ne devrait pas dépasser 10 dirhams. Nous miserons également sur des hors-séries, des numéros spéciaux et on n’exclut pas un retour sur le web également », explique Khalid Gueddar. » […]

Satire pour le Mali

samedi 19 janvier 2013

Le site de Libération publie une galerie de dessins estampillés Cartooning for Peace sur la guerre que mène la France au Mali. Signatures de Khalid Gueddar (Maroc), Vadot (Belgique), Dilem (Algérie), Kroll (Belgique), Riber (Suède), Côté (Canada), Gado (Kenya), Kichka (Israel) en illustration, Glez (Burkina-Faso), et Mauro Biani (Italie).

A noter que la rubrique hebdomadaire « Je te fais un dessin » « coordonnée par Plantu et Cartooning for Peace » dans Le Monde est elle aussi consacrée cette semaine à ce conflit (n° daté 19.1.2013). Dessins de Glez, Dilem, Madou Diarra (L’Indépendant de Bamako), et Ed Hall (Artizans Syndicate – USA).

Mohamed VI n’aime pas sa caricature

samedi 18 février 2012

Le roi du Maroc Mohamed VI représenté en forme de serrure, cette caricature dessinée par Damien Glez (en illustration), a été reprise par un jeune Marocain de 18 ans, Walid Bahomane, sur sa page Facebook. Résultat, il a été arrêté le 24 janvier puis jugé et condamné à un an de prison et à 10.000 dirhams d’amende (environ 1.000 euros), pour « atteinte aux valeurs sacrées du Maroc ». Mais l’affaire ne s’arrête pas là puisque ce dessin a également été publiée par le quotidien espagnol El Pais, ce qui a provoqué son interdiction au Maroc. Selon un haut responsable du ministère de la communication « La décision d’interdiction a été prise en application de l’article 29 du code de la presse contre toute atteinte à la personne du roi », et il a rajouté « Dans cette caricature, y a une volonté délibérée de défigurer l’image pour porter atteinte à la personne du roi ».

Sur le site Internet SlateAfrique, Damien Glez écrit une longue lettre au roi du Maroc pour prendre la défense de Walid Bahomane. Extrait :

[…] « Votre Majesté, c’est à l’occasion du dixième anniversaire de votre règne que notre misérable plume dessinait votre majestueuse silhouette en forme de trou de serrure, pour illustrer un article qui traitait de politique sécuritaire dans le quotidien français Le Monde. C’est cette serrure qui, via le réseau social Facebook, semble avoir attiré les foudres des forces de l’ordre du Royaume chérifien sur Walid Bahomane, 18 ans, arrêté dans le centre de détention pour mineurs de Salé, après comparution au tribunal de Rabat. Répondre à une serrure par une incarcération, voilà, Majesté, une drôle de maladresse. Drôlerie pour drôlerie, il n’est pas trop tard pour la faire passer pour un trait d’humour… Votre Majesté, le début de votre règne avait suscité l’enthousiasme des observateurs, avisés ou non. La société civile, et tout particulièrement le monde des journalistes, a pourtant pris une douche froide lorsqu’en 2009, le caricaturiste marocain Khalid Gueddar a été condamné à trois ans de prison avec sursis et 270.000 euros d’amende pour avoir représenté, dans le quotidien Akhbar al Youm, votre cousin, le prince Moulay Ismaïl. Le «cartoonist», aujourd’hui, est libre de ses mouvements. Mais sa condamnation reste un sujet de déception dans ces murmures que votre régime considère sans doute comme insidieux; une cicatrice dans l’image de modernité que tentent de diffuser Casablanca ou Rabat; un écho iconoclaste de l’affaire des caricatures de Mahomet. De Mahomet à Mohammed. » […]

L’affaire vue sur Youtube.

 

Journaux et satire

mardi 3 novembre 2009

bakchich-7Selon le site du Nouvel Observateur, Bakchich.hebdo (qui publie son n°7) devrait cesser de paraître en novembre, l’hebdomadaire n’ayant pas réussi à se faire une place dans les kiosques le mercredi entre Le Canard enchaîné, Siné hebdo et Charlie Hebdo.

Avec moins de 15 000 acheteurs réguliers, Bakchich.hebdo est loin du seuil de rentabilité fixé à 25 000 exemplaires par ses initiateurs.

Il est également possible que l’arrêt du journal entraîne celui du site Internet Bakchich.info dont il était un échappatoire, et qui lui non plus n’a pas trouvé son équilibre financier malgré une augmentation de capital début 2009.

Le site et le journal publient des dessins de Nardo, Pakman, Mor, Pier, Oliv’ et Kerleroux.

À noter que le dessinateur de Bakchich.info Khalid Gueddar (voir blogs 21.10.200923.10.2009) a été condamné, avec Taoufik Bouachrine le directeur du journal Akhbar al Youm, à 3 ans de prison avec sursis et 270 000 euros d’amende pour un dessin représentant le prince Moulay Ismaïl, membre de la famille royale marocaine.

Khalid Gueddar a également été condamné à un an de prison avec sursis et à 100.000 dirhams d’amende (environ 9.000 euros) pour « outrage au drapeau » dans le même dessin (l’étoile verte du drapeau marocain était malencontreusement dessiné en forme d’étoile de David).

La cour a décidé la « fermeture définitive » des locaux du journal Akhbar al Youm où avait été publié le dessin incriminé, mais le quotidien resterait libre de paraître selon son directeur.

Khalid Gueddar et Taoufik Bouachrine vont faire appel de leurs condamnations.

Liberté de caricaturer

vendredi 23 octobre 2009

plantu-marocC’est aujourd’hui, 23 octobre 2009, que le caricaturiste Khalid Gueddar passe, à 9 heures puis à 13 heures, devant les tribunaux marocains.

Pour un dessin où figure un membre de la famille royale, il risque de trois à cinq ans de prison.

En réalité, les autorités marocaines  reprochent surtout  à Khalid Gueddar d’avoir publié en France, sur le site Bakchich.info, une bande dessinée qui raconte avec humour les aventures du monarque Mohamed VI.

Le site rend compte en video du rassemblement qui s’est tenu hier matin devant l’ambassade du Maroc à Paris et publie la liste des associations et personnalités qui ont pris fait et cause pour le dessinateur.

Quelques dessinateurs ont eux aussi apporté leur soutien à Khalid Gueddar et notamment Plantu à la Une du Monde datée du 22.100.2009 (illustration).

Mobilisation

mercredi 21 octobre 2009

khalid-gueddar-bakchich-tvLa rédaction du site Bakchich.info continue à se mobiliser pour son dessinateur Khalid Gueddar licencié du groupe de presse marocain Al Massae pour avoir dessiné Mohammed VI dans Bakchich. Message  de la rédaction :

« Nous organisons un rassemblement en soutien à notre dessinateur Khalid Gueddar.
Khalid passe devant les tribunaux marocains, à Casablanca, vendredi prochain, le 23 octobre. Il devrait y être jugé « pour outrage à l’emblème national », suite à un dessin publié dans le quotidien marocain représentant le prince Moulay Ismaïl sur fond de drapeau marocain. Khalid comparaîtra le même jour devant la justice pour « manquement au respect dû à la famille royale ».
Pour un dessin, Khalid risque trois ans de prison et 270 000 euros d’amende !
Pour plus d’infos, voir l’article de Catherine Graciet, les dessins en soutien à Khalid, le dessin de Khalid et sa bande dessinée sur Mohammed VI, sur Bakchich.info.
Le rassemblement aura lieu JEUDI 22 OCTOBRE à 11 heures devant l’ambassade du Maroc 5, Rue Le Tasse 75116 Paris.
Rendez-vous à l’angle de la rue Benjamin Franklin et de la rue Le Tasse, à 10h45.
Ce rassemblement pourra peut-être éviter à Khalid de passer trois ans en prison. Merci de venir le plus nombreux possible ! »