Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘La Tribune’

Un album de Chimulus

mardi 15 novembre 2016

chimulus-couvertureUne carrière de dessinateur c’est long. Très long. Il faut d’abord trouver son style, rôder son humour, publier quelque part, et ne jamais baisser les bras. C’est d’autant plus long si on vit à l’ombre de son père qui exerce déjà ce métier.

Chimulus, Michel Faizant, était malgré lui le fils de Jacques Faizant célèbre dessinateur d’humour et éditorialiste du très à droite quotidien Le Figaro.

Chimulus ne partageait pas les idées politiques de son père, loin de là. Alors il a longtemps dessiné pour divers titres La Tribune, Elle, Presse Océan, la presse d’entreprise, sur des sujets très éloigné de l’actualité et des remous de ce monde.

Et puis son père est décédé et un autre Chimulus s’est révélé. Drôle, caustique, grinçant, un humour mis en valeur par un trait expressif, en parfaite adéquation avec les idées.

Un « nouveau » Chimulus qui a investi Internet et drainé quotidiennement à chaque dessin publié des milliers de lecteurs, plusieurs milliers. Un fan club fidèle qui l’a suivi sur Rue 98, puis sur Urtikan.net premier hebdomadaire satirique sur le web dont il était un des piliers. Puis Siné hebdo, Marianne, entre autres, ont publié ses dessins. Il y a du Bosc, du Reiser, du Wolinski, dans ses dessins, aucune trace de Faizant, mais surtout beaucoup de Chimulus.

Michel Faizant nous a quitté en septembre des suites d’un cancer fulgurant, il nous laisse les dessins de Chimulus, va falloir faire avec. ff

Chimulus Dessins malfaisants (éditions Iconovox). Tirage limité, on peut déjà le commander sur ce site : https://editions.iconovox.com

Chimulus 1946-2016

vendredi 23 septembre 2016

chim-facebook« Ne comptez pas trop sur moi pour la promo et les signatures » nous avait-il prévenu. Avec James Tanay, on préparait la publication de son premier livre de dessins. Chimulus a hélas tenu parole, il est mort le 17 septembre 2016 d’un cancer qu’il avait caché à tous. Le livre paraîtra fin octobre comme prévu même si on est profondément tristes et c’est rien de l’écrire.

Michel Faizant faisait le même métier que son père, mais en fait pas vraiment, ses dessins étaient irrespectueux, cinglants, et drôles. Ils nous manqueront. Ces dernières années, libéré d’une encombrante filiation professionnelle, il réussissait à exprimer toute la plénitude de son humour, sans limites, pour le plus grand plaisir des milliers de lecteurs qui le suivaient sur Internet, ou dans les journaux publiant ses dessins.

Voilà, Chimulus n’est plus et la liste des dessinateurs trop tôt disparus ces derniers temps ne fait que s’allonger. Dur métier. f.f.

Chimulus a dessiné pour Le Journal du Dimanche, Elle, Paris Match, Télé 7 jours, Marianne, Télé Magazine, Presse-Océan, La Tribune, Siné Hebdo, Zélium, le Nouvel Obs. Chimulus a illustré de nombreux livres et participé à l’aventure d’Iconovox.com et d’Urtikan.net, dont toute l’équipe présente ses condoléances à ses proches.

Le blog de Chimulus sur L’Obs.

Sur son métier :

2481462527

Chimulus chemin faisant

lundi 30 mars 2009

Chimulus - un dessin par jour pour SIné

Le très intéressant site Caricatures & Caricature publie un entretien avec le dessinateur Chimulus

Avant même qu’on ne lui pose la question, il évoque son hérédité :

« J’ai un nom assez lourd à porter. Pour Wolinski, Cabu et Siné, je ne suis que le fils Faizant, sinon il y a longtemps (avec mon humour) que je dessinerais dans des journaux de gauche. »

Une filiation peut être trop lourde à porter – il n’aurait pas assisté à l’enterrement de son illustre père – mais qui lui a permis d’orienter son travail :

« Pendant des années je n’ai fait que du dessin d’humour non politique, ou d’actualité générale. Quand j’ai compris que c’est Cabu que mon père aurait aimé avoir comme fils (il admirait beaucoup Cabu) je me suis dit (bêtement) «tiens je vais faire du dessin politique et un peu de gauche pour le séduire». Peine perdue, alors j’ai été à gauche toute pour l’emmerder. »

Chimulus le confirme, il a enfin trouvé son style personnel et il est vrai que ses dessins qui, depuis son « départ » de La Tribune, ne sont visibles que sur Internet, mériteraient de trouver un journal pour les accueillir.

Intégralité de l’entretien sur le site Caricatures & Caricature 

Le blog de Chimulus 

En illustration, un dessin de Chimulus 
publié par le Nouvelobs.com (21.8.2008) dans la série Un dessin par jour pour Siné.