Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Larcenet’

Comment Charlie va (peut-être) sauver Angoulême

jeudi 29 janvier 2015

9782344009345_1_75Dessin de presse, bande dessinée, dessin animé, pour le grand public, aidé en cela par des médias peu scrupuleux, c’est souvent le même métier.

Festival de la bande dessinée d’Angoulême ou Charlie Hebdo, cette année ce sera la même chose. Ce blog l’a déjà écrit reprenant les informations du site ActuaBD, l’édition 2015 se présentait assez mal ; grève des dédicaces, dénonciation publique des conditions de travail des auteurs, mode de désignation du Grand Prix, absence de Bill Watterson qui aurait du présider cette 42ème édition, etc., etc.

Et puis la tuerie de Charlie a mis tout cela, pour l’instant, au second plan.

Le FIDB et 9ème Art, la société commerciale qui co-organise la manifestation, se sont empressés d’introduire dans le programme un hommage à Charlie Hebdo.

Là-dessus, les éditeurs de BD, réunis au sein du Syndicat National de l’Edition, ont eu l’idée de boucler en quelques jours « La BD est Charlie », un livre collectif de dessins réunissant plus de 173 auteurs parmi lesquels, Pétillon, Zep, Larcenet, Trondheim, Blutch, Crumb. L’album imprimé à 100 000 exemplaires sera présenté en avant-première pendant le festival et disponible en librairie le 5 février au prix unique de 10 euros, bien évidemment « l’intégralité des bénéfices sera reversée aux familles des victimes. »
psiko2015A noter que les noms de Cavanna, Choron, Gébé, fondateurs de l’hebdomadaire, rarement cités depuis le 7 janvier, figurent dans l’ouvrage.

Special-CharUn livre collector, mais aussi des revues de BD collector. Après Spirou, Casemate « L’esprit BD » propose un hors-série spécial « 277 dessinateurs sont Charlie », avec 32 pages de dessins hélas pas toujours très inspirés de « dessinateurs se sentant un peu Charlie », et « un peu Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski,… » etc..
Autre magazine, le Psikopat de Carali, qui lui mêle depuis longtemps dessins sur l’actualité et bandes dessinées, et dont le numéro de février est dédié au victimes de Charlie Hebdo avec un dessin de couverture signé Coco (en illustration).

« La Bd solidaire » titre Le Monde dans son édition du 28 janvier 2015, oubliant que le milieu de la BD et celui du dessin de presse n’ont jamais fait bon ménage. Qui se souvient des articles de Charlie Hebdo dénonçant les dérives mercantiles du festival, il est vrai sponsorisé à l’époque par les hypermarchés Leclerc ? Aujourd’hui, c’est Cultura, la Caisse d’Epargne, la SNCF, Sodastream, GDF Suez, qui participent à la glorification de Charlie Hebdo. Il n’est pas sûr que Cabu, Charb, Tignous, Honoré, et même Wolinski, Grand Prix 2005 à l’usure, auraient vraiment apprécié cette récupération posthume.

Les dessinateurs solidaires entre eux, faudrait-il plutôt écrire, car vivre de ce métier est déjà difficile, en mourir encore plus. f.f.

Willem est dans Fluide glacial

jeudi 12 décembre 2013

Le magazine Fluide glacial consacre dans son numéro de janvier 2014, trois pages à Willem, président (c’est toujours étrange d’écrire ça pour lui) du prochain festival de la BD d’Angoulême. Phil Casoar retrace le parcours du dessinateur de la ville d’Ermelo aux Pays-Bas d’où il est originaire, à l’île de Groix dans le Morbihan, où il s’est définitivement installé avec sa femme Medi pour y vivre et y travailler. Dans le récit Willem évoque son père médecin, la guerre, le mouvement Provo à Amsterdam, et la censure. A propos de son travail il dit « Mes BD, j’ai eu le luxe de travailler pour des journaux où on me foutait une paix royale, et j’espère qu’un prix pareil donnera des idées aux éditeurs et rédacteurs pour laisser la main libre aux auteurs. »

Les photos de Willem qui accompagnent l’article ont été réalisées par Arnaud Baumann (en illustration), un des photographes « historiques » de l’aventure Hara-Kiri.

Ce n°451 de Fluide est un spécial Art contemporain qui propose également des BD de Diego Aranega, Goossens (qui signe aussi la couverture), Coutelis, Binet, Lindingre (rédacteur-en-chef), Piotr, Pixel Vengeur, Fayol, et des dessins de Berberian, Thiriet, Lefred Thouron, Larcenet, Cambon, Berth, Lasserpe, Decressac, Nicolas Pinet, et Vuillemin.