affaire des caricatures | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com - Part 2

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘affaire des caricatures’

Charlie Hebdo à nouveau à la Une de L’Obs

jeudi 2 juillet 2015

Après le testament de Charb, l’enfer des survivants, deux Unes de L’Obs sur Charlie Hebdo en quelques semaines… Aucun commentaire pour éviter tout soupçon de médisance et de colportage de ragots.

14148745

Besse, Coco, Soulcié, dans Envoyé spécial (France 2)

lundi 15 juin 2015

BesseLes “jeunes” (moins de 35 ans) sont peu nombreux dans le métier de dessinateur de presse. Non pas que les vocations soient rares, mais l’exercice de cette profession nécessite un long apprentissage fait de beaucoup de travail, de portes de rédactions qui se Coco Rferment, de portes qui s’entrouvrent, d’expérience, et quelquefois d’un peu de chance (indissociable cependant d’un certain talent, à commencer par celui d’avoir quelque chose à dire et de savoir l’exprimer graphiquement).

Après le massacre de Charlie Hebdo, une équipe d’Envoyé spécial a voulu savoir s’il existait une relève à Cabu, Honoré, Charb, Wolinski, Tignous, et a suivi trois dessinateurs qui tentent de se faire une place dans ce milieu : Camille Besse (Causette, L’Humanité), Coco (Charlie SoulcieThHebdo, Les Inrocks), et Soulcié ( Télérama.fr, L’Equipe, La Revue dessinée). Tous trois témoignent des difficultés de ce métier après le 7 janvier 2015 et des perspectives qu’il offre.

Reportage « Les enfants de Charlie Hebdo » d’Anouk Burel et Frédéric Bazille, diffusion le jeudi 18 juin 2015 sur France 2 (rediffusion le 19 juin à 1h 15, ou à voir en replay sur Pluzz.fr).

Autocaricatures de Besse, Coco et Soulcié.

Anne Hommel patronne de Charlie Hebdo ?

jeudi 21 mai 2015

Coco-1191Interview de Riss, dessinateur et directeur de publication* dans Le Monde, communiqué à l’AFP, droit de réponse évasif d’Eric Portheault dans le Petit Journal (Canal+), habituellement cela s’appelle allumer des contrefeux.

Il faut dire que la direction de Charlie Hebdo doit répondre non seulement au manifeste du collectif de membres de la rédaction et des familles de victimes publié dans Le Monde, mais aussi à l’image fâcheuse qu’a donné le journal en envoyant une lettre de licenciement, vite rendue publique par l’intéressée Zineb El Rhazoui.

Rajoutez à cela l’annonce du départ en septembre de Luz pour des raisons très personnelles, mais que les médias avides de polémiques ont immédiatement amalgamé à la situation de l’hebdo satirique, et vous aurez une (petite) idée des problèmes internes au sein de l’équipe.

A écouter les réponses d’Eric Portheault sur Canal+, c’est évident que deux camps s’affrontent, ceux qui vont déposer « la semaine prochaine » sur un compte de la caisse des dépôts et consignation les dons reçus il y a plusieurs mois et qui s’interrogent sur la notion de « victimes » du 7 janvier (sic), et ceux qui souhaiteraient un peu plus de transparence sur cette “gestion” qui conditionne l’avenir du titre.

On peut enfin s’étonner de la surexposition des dirigeants de Charlie dans la presse, qui, si elle assure le chiffre d’affaire de la « Dircom* » (Libé) Anne Hommel, « spécialiste de la communication de crise », semble aussi se faire au détriment de leur sécurité. ff.

* Un directeur de la publication, un directeur financier, une directrice de la communication, une directrice des ressources humaines, il semblerait que le quota de directeurs soit atteint à Charlie Hebdo.

En illustration la Une du n°1191 de Charlie Hebdo, une première pour la dessinatrice Coco.

Rencontres du dessin de presse à Caen en septembre

mercredi 20 mai 2015

2014-rencontres-presseAprès avoir défrayé la (petite) chronique pour avoir annoncé leur annulation, puis leur report, les 5e Rencontres du dessin de presse auront lieu les 11, 12 et 13 septembre 2015 au Mémorial de Caen.

Au programme :

Conférences :
– Les réactions dans le monde après le 7 janvier : comment les dessinateurs ont-ils répondu ?
– L’économie du dessin de presse : comment ça marche ?
– Le dessin de presse dans l’histoire.

Débats :
– La liberté d’expression a-t-elle des limites ?
– Le dessin de presse a-t-il un nouveau statut depuis le 7 janvier ?
– Le dessin est-il un langage universel ? Techniques et sujets.
– Qu’est-ce qu’un bon dessin ? Ici ou ailleurs.
– Le dessin de presse à l’école : usages pédagogiques, expériences vécues.
– Les dessinateurs sont-ils des journalistes ?
– Comment, pourquoi dessiner le sacré ?

Les organisateurs annoncent aussi que : “Ces deux jours et demi de travaux et de réflexion se dérouleront en un lieu unique : le Mémorial de Caen. Nous n’irons cette année dans aucun établissement scolaire ni aucun autre lieu public.”

En illustration, l’affiche des 4èmes Rencontres en 2014.

Riss fait le point sur Charlie Hebdo

lundi 18 mai 2015

Charlie 1189Beaucoup d’informations, à la source, dans l’article que Le Monde consacre à Riss, nouveau directeur de Charlie Hebdo. Celui-ci y évoque le cas Zineb El Rhazoui : « Elle n’assure pas les obligations de son contrat de travail de façon satisfaisante. Cela pose des problèmes concrets au fonctionnement de la rédaction. Des remarques lui ont été faites. J’en ai eu marre. J’ai demandé à notre avocat quoi faire. J’espère que le courrier envoyé remettra les choses sur les rails. »

A propos de Riss, le journaliste écrit « Réputé pour la rigidité de son caractère, plus intéressé par le contenu que par les débats juridiques ou économiques, Riss se dit ouvert au dialogue. Mais assume aussi ses choix. » Un dialogue qui devrait peut-être porter sur les revendications de l’équipe concernant l’ouverture du capital à tous les salariés. Une discussion qui pourrait avoir lieu en septembre après la mise en place de la nouvelle formule du journal.

Au passage on apprend aussi que l’hebdomadaire compte 270 000 abonnés et vise à terme une vente de 100 000 exemplaires. A noter que le projet de fondation pour le dessin de presse a été « mis en suspens », « la priorité, c’est le journal », explique Riss. Le Monde précise que l’avocat Richard Malka, qui s’y était impliqué, a désormais décidé de s’en tenir à un rôle de défense du titre dans les affaires de droit de la presse.

Riss parle également de l’avenir du journal dont il aimerait qu’il ait « une longueur d’avance sur les sujets et l’actualité », et dont l’urgence est de trouver une « nouvelle génération » de dessinateurs, « comme Cabu quand nous sommes entrés au journal, Charb, Luz et moi, en 1992 », et « de garder le « ton Charlie », « joyeux ». »

En illustration, une des dernières Unes signée Riss.

Siné mensuel, tout feu, tout flammes

mercredi 6 mai 2015

SineMensuelSi la Une du n°42 – mai 2015 -, de Siné Mensuel,  risque peut-être d’enflammer les esprits, le “Coup de boule” que donne Catherine Sinet à Philippe Val, risque de carboniser celui-ci, actuellement en promo pour son dernier livre.

La directrice de Siné Mensuel y dévoile, chiffres à l’appui, une partie des importantes sommes qu’il a empochées à Charlie Hebdo. Un journal qu’il laissera exsangue financièrement lors de son départ en 2009 pour France Inter, et on comprend Philippe Val : Si ça continue, ça va pas durermieux pourquoi Charb sera ensuite obligé de faire la difficile tournée des banques pour assurer la survie du titre et payer les salaires.

Illustrations : la Une du n°42, et Philippe Val immortalisé en 2009 dans la piscine de sa résidence secondaire de la Drôme.