Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Bernie’

Le président de la FECO dessine aussi pour l’Iran

lundi 8 juin 2015

Bernard Bouton, président général de la FECO (FEderation of Cartoonists Organisation) International, est un des 16 participants français* au concours International Holocaust Cartoon Contest organisé début 2015 par l’Iran en riposte aux caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo. Un premier concours du même type, antisémite et négationniste, avait déjà été organisé en 2006. Celui-ci avait été condamné par le secrétaire général des Nations unies de l’époque, Kofi Annan (co-fondateur de Cartooning for Peace).

FECO

Quelques 312 dessinateurs du monde entier ont envoyé 839 dessins qui devraient être prochainement exposés à Théhéran. Les trois premiers prix sont dotés d’une somme de 12 000, 8 000, et 5 000 dollars.

75APour sa part, Bernard Bouton justifie sa participation dans un entretien accordé à Guillaume Doizy sur son site Caricatures & caricature. Extrait :

« J’ai participé plusieurs fois à des concours iraniens, sur des sujets différents. De même j’ai participé à des concours israéliens (j’y ai été primé) et j’ai été membre de jurys en Israël, personne ne m’a jamais reproché de soutenir le régime d’Israël. On a dit des dessinateurs participants au concours iranien qu’ils étaient naïfs et qu’ils seraient utilisés par Téhéran, mais mon dessin dont le sens est très clair, sera publié dans la galerie sur le website iranien et il ne pourra pas être détourné, ou interprété différemment. J’ajoute que j’ai déclaré que si je gagne le prix de 12 000$ j’en verserai la moitié à une organisation humanitaire pour venir en aide aux enfants palestiniens et l’autre moitié à une organisation humanitaire pour enfants israéliens, et je le ferai savoir en lui donnant le maximum de publicité ; il sera alors cocasse que l’argent de Téhéran serve aux enfants israéliens ; parlera-t-on alors de détournement ? Il est exclu pour moi de boycotter les concours iraniens. En Iran vivent de nombreux dessinateurs de qualité, et c’est un plaisir enrichissant que de les rencontrer. »

Bernard BoutonBernard Bouton dont on sait peu de chose (il signe aussi Bernie), aurait publié dans L’Express et Le Progrès de Lyon, et est présenté comme « un cartooniste et un collectionneur de dessins français ». Il a dessiné le logo de l’EIRIS (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique) dont il semble être membre.

A noter que Pierre Ballouhey, vice-président de la FECO France, a écrit dans les commentaires de l’article :

« Guillaume, il fallait lui demander ce qu’il pensait de l’emprisonnement, de 12 ans, d’Atena Farghadani qui a représenté des politiques iraniens avec des têtes d’animaux et de lui montrer ton beau livre sur les hommes politiques représentés de la même façon depuis des siècles en Occident. Ce Bouton est vraiment un problème : changer la loi sur le négationnisme, le révisionnisme, on rêve. Ce concours est une réplique au mouvement « Je suis Charlie », comme le concours de 2006 était une réplique aux caricatures danoises. Les organisateurs sont anti-Charlie, c’est clair ça. Pour des dessinateurs français ça veut dire quelque chose. »

Bouton AshgarOn en saura peut-être plus dans le prochain numéro du magazine Fecocorico à propos de celui que P. Ballouhey qualifie de « furoncle » (jeu de mot).

Toujours sur Caricatures & caricature le dessinateur iranien en exil Kianoush Ramezani réagit également à cette affaire (questions en français, réponses en anglais).

Illustrations : Le dessin de Bernard Bouton et une caricature de lui publiée sur le site Cartoon movement. Photo : le dessinateur Iranien Rahim Bagal Ashgar et Daniel Bouton.

*Abderrazak Slim, Bernard Bouton, Charly Billaud Dedko, Depre Patrice, Emile Pradier, Jack Exily, Jean Celestin, Julien Schutz, Krapo Kibave, Nicolas, Pablo Utiel, Ramo, Sani , Thomas Losfeld, Vincent Bachelot, et Zeon (proche d’Alain Soral).

Le dessin de presse à Montpellier et à Caen

vendredi 28 mars 2014

Dans la série moins on publie de dessins plus on en parle (les même jours) :

Lu sur le site de Cartooning for Peace :

« Les Femmes sont à l’honneur de cette deuxième édition de L’Hérault Trait Libre, festival international organisé par le Club de la Presse du Languedoc-Roussillon, le Conseil général de l’Hérault et Cartooning for Peace.

Au programme :

– « Elles vident leur sac ! » : une grande exposition de 200 dessins venus de 50 pays présentée jusqu’au 26 juillet à Pierresvives. Un témoignage unique de la situation des droits de la femme dans le monde en dessins de presse !
– 19 dessinateurs présents pendant les deux jours du festival !
– Des conférences : « We want media equality ! » (avec Virginie Herz (France 24), Agnès Soubiran (France Info), Sylvie Braibant (TV5 Monde), Liliane Roudière (Causette), Marie Leroy (chargée de mission aux droits des femmes) et « Dessin de presse : peut-on rire avec les machos ? » (en présence de la Ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem)

– Mais aussi : un spectacle de l’humoriste Constance, des rencontres avec les scolaires, une master class, des séances de dédicaces….
Avec Camille Besse, TignousPlantuAurel, Gros, Wingz, Revenu, Man, Hours (France) / Willis from Tunis (Tunisie) / Rayma Suprani (Vénézuela) / Liza Donnelly (USA) / Michel Kichka (Israël) / Nicolas Vadot (Belgique) / Kamilla Wichmann (Danemark) / Cathy Wilcox (Australie)

Le samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 – Entrée libre / Pierresvives, Théâtre Jean-Claude Carrière – Montpellier
Exposition à Pierrevives jusqu’au 26 juillet 2014
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du festival. »

Lu sur le site du Mémorial de Caen :

« Les 4e rencontres du dessin de presse
Depuis 23 ans, le dessin de presse est présent au Mémorial de Caen grâce aux dessins de Chaunu avec le Concours International de Plaidoiries. Depuis 3 ans, le musée organise des rencontres avec des dessinateurs du monde entier véritablement « engagés » qui, chacun dans leurs journaux et dans leurs pays si différents, défendent leurs points de vue et leurs droits d’expression.

Vendredi 4 avril
19h00-20h30 Débat « Dessiner en temps de guerre », avec Alizadeh (Iran), Sabaaneh (Palestine), Boligán (Mexique, Cuba), Gueddar (Maroc), Lounis (Algérie)
Cette année du 70e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie, le Mémorial de Caen a voulu inviter des dessinateurs de pays « en guerre ». Le public pourra retrouver les dessinateurs le vendredi 4 avril lors d’un débat ayant pour thème «dessiner en temps de guerre» et le samedi 5 avril, participer à des « cartoon battle ».

Samedi 5 avril
Les dessinateurs présents  Achou (Tchad), Alizadeh (Iran), António (Portugal), Bogorad (Russie), Boligán (Mexique, Cuba), Bourayou (France), Bernie (France), Kap (Espagne), Chaunu (France), Gueddar (Maroc), Lounis (Algérie), Kianoush (Iran), Sabaaneh (Palestine), Ann Telnaes (États-Unis)
14h00-15h00 Cartoon Battle 1 (trois dessinateurs Alizadeh , Boligán, Kap, se défient sur des sujets d’actualité)
15h00-16h00 Fresque dans le hall et rencontre avec le public
16h00-17h00 Cartoon Battle 2 avec Bourayou, Chaunu, Gueddar. »

Ni dieu, ni maître

mercredi 10 novembre 2010

« Depuis l’affaire dite des « caricatures de Mahomet », un certain nombre d’allumés de la foi, qu’elle soit musulmane, catholique, juive ou autre, fait des pieds et des mains pour restreindre le champ de la liberté de ne pas croire en leurs croyances. Et surtout de le proclamer à haute voix et en public. Ces tentatives de déni flagrant de la liberté d’expression cherchent à faire table rase de cette belle conquête qui s’appelle laïcité et qui, en France comme dans d’autres pays, consista à séparer l’Église et l’État pour le plus grand bien de la liberté de penser tout seul dans sa tête à soi. »

Ces quelques lignes signées Antonio, Brito et Jean-Michel Renault, sont extraites du texte de présentation du livre collectif « Non de dieux ! », sous titré « La religion nuit gravement à la santé mentale des peuples ». Celui-ci rassemble sur 128 pages, plus de 300 dessins « blasphématoires » de 72 dessinateurs de presse du monde entier (éditions Pat à Pan).

La liste des dessinateurs :
Antonelli (France), Antonio (Portugal), Ares (Cuba), Aroeira (Brésil), Bado (Canada), Ballouhey (France), Batti (France), Bauer (France), Bernie (France), Boligan (Mexique), Brito (France), Burkh (Allemagne), Cambon (France), Carbajo (Espagne), Cardon (France), Caro (Suisse), Catherine Beaunez (France), Cau Gomez (Brésil), Caza (France), Cid (Portugal), Cinta Bolio (Mexique), Coureuil (France), Christ (Argentine), Dalcio (Brésil), Delambre (France), Dieu (France), Dubouillon (France), Endyk (Pays-Bas), Faujour (France), Fidel Castor (France), G. Gepp (Autriche), Gab (France), Ghertman (France), Gonçalves (Portugal), Goubelle (France), Honoré (France), Hours (France), Ippolitti (Argentine), Jiho (France), Kap (Espagne), Kerleroux (France), Kiro (France), Lasserpe (France), Loredano (Brésil), Manuel (Argentine), Maria Centeno (Venezuela), Marlène Pohle (Allemagne), Mutio (France), Nalair (France), Napo (France), Nardi (Italie), Omar (Pérou), Phil (France), Pichon (France), Pinter (France), Puis Rosado (Espagne), R.Ehrt (Allemagne), Ramirez (France), Renault (France), Riber (Suède), Santiago (Brsil), Simanca (Cuba), Solé (France), Tomaschoft (Tchéquie), Topan (Roumanie), Tunin (Russie), Veesse (France), Willem (France).

Remerciements à J-M Bertin.

Illustrations : la couverture de l’album paru aux éditions Pat à Pan
et un dessin de Brito tiré de l’ouvrage.