Calvi | Fait d'images - le blog de françois forcadell sur Iconovox.com

Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour le mot-clef ‘Calvi’

Braderie de dessins en salle des ventes

mercredi 9 mars 2016

Jean BellusDes dessins de Cabu pour 150, 180, 200 euros, un dessin de Calvi à qui Cabu avait fait un procès pour plagiat, 320 euros. Trois petites aquarelles des Vieilles dames de Jacques Faizant à 520 euros, un dessin de Mick ( ?) 450 euros, une caricature de Johnny Hallyday en noir & blanc par Morchoisne, 450 euros, un dessin de Morez, 580 euros. 800 et 1000 euros pour deux dessins en couleurs de Vial, meilleurs scores de la vente, 3 dessins de Wiaz 500 euros chacun, aucun Vuillemin acheté, ce sont quelques-uns des résultats de la vente organisée le 5 mars 2016, par Me Cornette de St Cyr, assisté des deux « experts » Michel Roudillon et Xavier Guénant.

Les autres originaux, lorsqu’ils se sont vendus, ont été bradés entre 80 et 320 euros avec une moyenne autour de 100 euros, ce qui a permis aux amateurs de faire quelques affaires, même si beaucoup de dessins proposés semblaient provenir de fonds de tiroirs.

Les résultats complets de la vente en images : http://www.cornettedesaintcyr.fr/flash/index.jsp?id=26480&idCp=124&lng=fr&npp=10000

En illustration, un dessin de Jean Bellus utilisé en couverture du catalogue, vendu 350 euros.

Merci à Chimulus.

Vente de dessins de Loup, Cabu, Bellus, Rousso, etc.

lundi 29 février 2016

Bellus St Cyr« Dessins de presse, XXème siècle », c’est le titre de la vente de dessins de Loup (13 dessins), Cabu (6 dessins), Chimulus, Wiaz, Vial, Lebon, Rousso (20 dessins), Dobritz, Morez, Trez, Barberousse, Bellus, Calvi (dessins signés Clivanel), Redon, Aramis, Dubouillon, Effel, Gus, Innocent, Kb2, Lap, Morchoisne, Napo, Pichon, Puig Rosado (18 dessins), Pinatel, Soupault, Siné (2 dessins), Tetsu (12 dessin), Vuillemin (5 dessins), le 5 mars 2016, à 14h 30, 6, avenue Hoche, 75008 Paris, organisée par Maître Cornette de Saint-Cyr.

La totalité des dessins est visible sur le site de l’étude :

http://www.cornettedesaintcyr.fr/html/index.jsp?id=26480&lng=fr&npp=10000

Comme d’habitude le “travail” des “experts” est toujours approximatif lorsqu’il s’agit de dessins de presse : les dessins de Kamb présentés comme étant ceux de Innocent, Faizant annoncé alors que ce sont des dessins de Michel Faizant / Chimulus, un dessin de Piem attribué à Pichon, sans oublier des dessins de Loup “réalisé sur le plateau de TF1, pour l’émission «Droit de réponse» de Michel Polac” alors qu’ils étaient dessinés chez lui pour être diffusés dans la séquence “Rebuts de presse” à laquelle participaient également Cabu et Siné.

Les “experts” ? On retrouve dans cette vente Michel Roudillon et Xavier Guénant “spécialiste du dessin de presse”, qui officiaient déjà pour les ventes de l’étude Marie-Françoise Robert (aujourd’hui fermée),  avec la particularité pour Xavier Guénant de mettre en avant les dessinateurs d’extrême-droite.

En illustration la couverture du catalogue (signée Bellus) et un dessin de Vuillemin (lot n°323).

323

Loup à Drouot en octobre

mercredi 18 septembre 2013

Vente exceptionnelle de 300 dessins originaux de Loup le 26 octobre 2013 à l’hôtel Drouot-Richelieu (Paris). Seront mis aux enchères, entre autres, des dessins de Droit de réponse, L’Evènement du Jeudi, Marianne. Une bonne occasion de redécouvrir le travail de ce dessinateur que l’on voit hélas trop peu dans la presse, et qui ces dernières années a été conseiller artistique de Siné Hebdo et du salon international de St Just-le-Martel où un espace d’exposition porte son nom.

La vente est assurée par Me Marie-Françoise Robert qui a déjà proposé des dessins de Tetsu, Faizant, Trez, Bellus, Calvi. La dernière vente consacrée à Puig Rosado au mois de mai 2013 a été un vrai succès.

La vente Loup se déroulera le samedi 26 octobre à 14h salle 12. Exposition des dessins le 25 octobre de 11h à 18h et le jour de la vente de 11h à 12h.

Le catalogue sera disponible prochainement au format PDF sur le site du commissaire-priseur.

En illustration, la couverture de la réédition de “L’Art comptant pour rien” dont la parution est annoncée pour la fin de l’année par le Cherche midi.

Puig Rosado se vend au plus offrant

mardi 30 avril 2013

Les salles de ventes sont encore un endroit où le dessin de presse, ou d’humour, s’expose et se vend. Ces événements sont aussi l’occasion de redécouvrir le travail d’un auteur au-delà des publications aux formats riquiquis, ou massacrés à la maquette.

Depuis quelques années, Marie-Françoise Robert, commissaire-priseur, s’est spécialisée dans ce domaine et après Tetsu, Trez, Calvi, Faizant, elle propose le 25 mai 2013 une vente consacrée au talentueux  Puig Rosado.

Seul regret, malgré les enchères les dessins sont souvent achetés moins cher que le tarif payé au dessinateur pour les publier. Pour Puig Rosado, ils sont estimés entre 50 et 400 euros. Une chance cependant pour les amateurs éclairés et collectionneurs.

La biographie « officielle » de l’auteur :

« Fernando Puig Rosado, né le 1er avril 1931 à Don Benito, en Espagne. Après des études de médecine dans son pays, il se tourne vers le dessin et une carrière d’illustrateur.

En 1960, il s’établit en France où il travaille dans la presse de jeunesse. (Astrapi, J’aime lire, Okapi, Phosphore, …) Il publie ses dessins en Suisse, en Angleterre et en Espagne (Época), travaille dans la publicité, l’édition scolaire, l’animation. Avec Desclozeaux et Bonnot, il fonde en 1967 à Avignon la Société Protectrice de l’Humour. Il reçoit le Grand Prix de l’Humour Noir Grandville en 1976 et le Grand prix de l’Humour Tendre au Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel en 2000.

Puig Rosado a dessiné ou dessine pour de nombreux journaux dont L’Expansion, le Nouvel Observateur, le Figaro littéraire, , Satirix, le Canard enchainé, Lui, Siné hebdo, Siné mensuel

Il a également  illustré de nombreux livres pour enfants dont ceux de Pierre Gripari (Les contes de la rue Broca), Evelyne Brisou-Pellen (Les Concombres du roi, 1988), et Sylvie Girardet (La Maison des cinq sens et une encyclopédie du monde animal).

Ses dessins linéaires au crayon, simples mais expressifs, sont colorés à l’aquarelle en couleurs pures diluées. Leur humour sympathique réside en grande part dans le sourire constant de ses personnages et l’aspect chaleureux de ses images.»

La vente organisée par Marie-Françoise Robert aura lieu le samedi 25 mai 2013, à Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris. Exposition le vendredi 24 mai 2013 de 11h à 18h et le jour de la vente de 11h à 12h.

Le catalogue est disponible au format PDF sur le site du commissaire priseur où l’on peut également passer des ordres d’achat.

Précisions

mercredi 26 mai 2010

Contrairement à ce qui a été écrit sur ce blog (21.5.2010), c’est bien Christophe Blain qui signe les dessins de l’album « Quai d’Orsay » paru chez Dargaud. Les textes sont donc bien de Abel Lanzac, qui d’après L’Express.fr serait le pseudonyme d’un « ex-collaborateur de Villepin au ministère des Affaires étrangères, qui l’a ensuite suivi place Beauvau et à Matignon. »

À propos du dessinateur Calvi (11.5.2010), Cabu ne lui a pas intenté un procès pour plagiat, mais c’est un article de Delfeil de Ton paru dans Charlie Hebdo en 1969 qui a signalé les emprunts graphiques flagrants de ce dessinateur envers son confrère. Cet article est d’ailleurs reproduit dans la biographie de Jean-Paul Tiberi « Cabu dessinateur pamphlétaire » parue en 1984 (Michel Fontaine éditeur).

Calvi dans France Soir

mardi 11 mai 2010

La nouvelle, nouvelle formule, de France Soir, quotidien national qui a encore récemment changé de propriétaire, publie des dessins de Calvi (Philippe Vallancien).

Dans le « Dico Solo » (Té Arte), on apprend qu’il a déjà collaboré à France Soir de 1966 à 1972, mais aussi au Figaro et au Figaro magazine de 1976 à 1991. En 1969, le dessinateur Cabu lui intenta un procès pour plagiat graphique.

En 2008, il a publié « De Clovis à Nicolas 1er » (First Editions), album dans lequel il raconte en BD l’histoire de France.

À noter aussi que Trez fut le dessinateur de France Soir de 1973 à 2000. Aujourd’hui il se consacre essentiellement à la peinture mais continue à publier des dessins d’humour. Dernier album paru «J’aime pas les people » (Hoëbeke, 2007).

Son site Internet.

Rectificatif : Cabu ne lui a pas intenté un procès pour plagiat, mais c’est un article de Delfeil de Ton paru dans Charlie Hebdo en 1969 qui a signalé les emprunts graphiques flagrants de ce dessinateur envers son confrère. Cet article est d’ailleurs reproduit dans la biographie de Jean-Paul Tiberi « Cabu dessinateur pamphlétaire » parue en 1984 (Michel Fontaine éditeur).