Fait d'images

le blog de françois forcadell – l'image dessinée dans l'actualité

Archive pour la catégorie ‘Récompense’

Willem primé à Barcelone

lundi 20 avril 2015

GatPerichWillemLe dessinateur Willem ( Libération, Charlie Hebdo, Siné mensuel ), a reçu le 18 avril 2015 à Barcelone le 17ème Prix International d’Humour Gat Perich.

Parmi les lauréats précédents on peut citer Plantu qui l’avait obtenu lors de la première édition (1996), Wolinski (1998), Mingote (2001), Marjane Satrapi (2008), Kap (2009), Quino (2010). Le prix n’avait plus été attribué depuis trois ans.

perichLa statuette remise aux lauréats représente un chat (gat en Catalan) que dessinait Jaume Perich, disparu en 1995 et à qui ce prix rend hommage (en illustration). Perich était aussi le fondateur de la revue Hermano Lobo et le créateur du journal satirique Por Favor.

Merci à M. C.

Les Trophées Presse Citron BNF 2015

vendredi 27 mars 2015

IMG_3900

Les Trophées Presse Citron BNF organisés par l’école Estienne, ont été attribués le jeudi 26 mars 2015 à la mairie du 13ème arrondissement de Paris en présence de très nombreux dessinateurs et de membres de l’équipe de Charlie Hebdo. La dessinatrice Coco présidait le jury qui a décerné les prix étudiants.

Trophée professionnel : Thibaut Soulcié (L’Equipe, Télérama, Revue dessinée, Urtikan).

Trophée coup de cœur : Pascal Gros (Marianne, Charlie Hebdo).

Coup de jus pro 2015 - Thibaut SoulcieCoup de foudre pro 2015 - Pascal Gros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trophée étudiant : Ulrich Leprovost, L3 ATI Paris 8.

Trophée étudiant coup de cœur : Adrien Bernardet, ésam Caen/Cherbourg.

Coup-de-foudre-etudiant-2015---Ulrich-LeprovostCoup-de-jus-etudiant-2015---Adrien-Bernardet

 

 

Charlie Hebdo récompensé par le PEN

jeudi 26 mars 2015

New_Yorker_Charlie_Hebdo_1.0Lu sur le site de Livres Hebdo :

[…] “Le PEN American Center, qui défend la défense de la liberté d’expression, va rendre hommage en mai au magazine satirique français Charlie Hebdo lors d’un gala à New York. L’organisme a précisé mercredi que le critique cinéma de la revue et essayiste Jean-Baptiste Thoret serait présent le 5 mai pour recevoir cette récompense. Il sera accompagné de Bob Mankoff, responsable des illustrations au prestigieux The New Yorker, qui avait écrit un hommage vibrant pour ses confrères parisiens.

Dans le communiqué, Suzanne Nossel, directrice générale du PEN, a estimé qu’il appartenait aux caricaturistes dans toute société libre de remettre en question les puissants et le sacré, pour “que l’expression soit plus libre et plus robuste pour nous tous“.

En payant le prix ultime pour avoir usé de sa liberté, et ensuite s’être rassemblé comme un seul homme après cette énorme perte, Charlie Hebdo mérite d’être reconnu pour sa détermination après l’une des attaques les plus nocives contre la liberté d’expression“, a-t-elle poursuivi, se référant à l’attentat du 7 janvier dans les locaux parisiens du journal et qui a tué douze personnes dont cinq dessinateurs. […]

En illustration la Une du magazine The New Yorker publiée après les attentats du 7 janvier et dessinée par Ana Juan.

 

Le dessin de presse à Estienne et à la BNF

jeudi 12 mars 2015

Presse-Citron-2015L’école d’Arts graphiques Estienne, à Paris, organise pendant ce mois de mars plusieurs événements autour du dessin de presse :

– Du 16 au 27 mars, exposition « Charlie for ever » réunissant les dessins du fanzine et du Tumblr, réalisés le 9 janvier par les élèves en hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo assassinés. Galerie de l’école (Bât. C).

– Du 23 au 27 mars, exposition « Cabu & l’école », les meil­leurs souvenirs d’école de Cabu, ancien élève d’Estienne, sélection­nés par Bernard Fournier.

– Le 24 mars, à 15h 30, projection du film documentaire « Cabu, politiquement incorrect ! » écrit par Bernard Fournier et réalisé par Jérôme Lambert & Philippe Picard en 2006, et plantation d’un arbre en hommage à Cabu, en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris.

Ce même jour le nom de « Charlie » sera donné à un amphi de l’école qui vient d’être entièrement rénové.

– Le 26 mars, à 18h 30, à l’école Estienne, et à 20h à la Mairie du 13ème arrondissement, « Soirée de remise des Trophées Presse Citron 2015 ». Invitation exigée à l’entrée.

A noter que dans le cadre de la Semaine de la Presse et des Médias, l’école Estienne a invité les dessinateurs Camille Besse, Soulcié, Boll, Mutio, Yan Lindingre, Vial, Pakman, Mric, Baudry, et Gorce, pour animer des ateliers de travail avec les élèves.

Du côté de la BNF (partenaire du Trophée Presse Citron avec une dotation de 800 euros au Trophée étudiant ) :

– Le 25 mars 2015,  sera inaugurée une exposition hommage aux cinq dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, disparus tragiquement lors de l’attaque de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. On pourra découvrir dans l’allée Julien Cain du site François-Mitterrand, du 26 mars au 12 avril, un choix de leurs dessins ainsi que ceux de dessinateurs français et étrangers, professionnels et amateurs, qui se sont exprimés sur ce massacre.

– Le 26 mars, de 10h00 à 17h30, journée d’étude intitulée « Quand la peur se dessine avec humour » avec la participation de chercheurs émérites et des dessinateurs Cardon, Dobritz, Soulas, Camille Besse et Giemsi. Organisée en partenariat avec l’Eiris (Equipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique). Petit auditorium, entrée libre sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr. En raison des conditions de sécurité, il est prudent de se munir d’une pièce d’identité pour accéder au lieu.

Le 22ème Trophée Presse Citron Estienne-BNF

mardi 10 février 2015

safe_image.phpTignous, deux fois, en 2009 (?) et 2010, Honoré en 2013, Coco (en 2014), sans oublier Catherine Meurisse (2000), Camille Besse (2011), tous dessinateurs à Charlie Hebdo, se sont vus décerner le Trophée Presse Citron. Une récompense attribuée par les élèves de l’école d’arts graphiques Estienne depuis 1993, date de la création de ce prix par Luce Mondor.
Un hommage tout particulier sera rendu cette année à l’hebdomadaire satirique avec l’inauguration d’un nouvel amphi qui portera son nom, et la plantation d’un arbre en souvenir de Cabu, ancien élève de l’école, assassiné le 7 janvier 2015 avec Charb, Tignous, Honoré, et Wolinski dans les locaux du journal.

Extraits du dossier de presse :

Le Trophée a pour objectif de promouvoir le dessin de presse en organisant un double concours ouvert aux étudiants des cent vingt écoles d’art de France ainsi qu’à tous les professionnels du dessin de presse.
Le 22e Trophée Presse Citron est organisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et la Mairie du 13e arrondissement de Paris.
Le Trophée Presse Citron est ancré dans la Semaine de la presse et des médias, coordonnée par le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) qui a pour vocation d’aider les élèves et les étudiants à appréhender et à comprendre le fonctionnement des médias, à former leur jugement critique EstienneCharlieet à développer leur intérêt pour l’actualité. Le Trophée Presse Citron, créé et organisé par l’École Estienne, se fixe les mêmes objectifs.
Ce concours national élit les meilleurs dessins d’actualité des professionnels ayant publié dans l’année, et des étudiants des 120 écoles d’art et de design de France. Une dotation de 800€ sera remise par la BnF à chacun des deux lauréats étudiants.

La date limite d’envoi des dessins est fixée au 16 mars 2015. Plus d’informations et règlement sur le site du Trophée Presse Citron.

En illustration, un des dessins réalisés par les élèves de l’école Estienne le 9 janvier 2015.

Florent Chavouet Prix du Polar à Angoulême

lundi 2 février 2015

Le dessinateur écrivait ceci sur son blog avant qu’il ne reçoive cette année à Angoulême le Prix du Polar pour cet album :

bouquin-junko-web« Il est temps de vous parler enfin de mon nouveau livre. Il s’appelle donc “Petites Coupures à Shioguni”, mesure 16x22cm, pèse 160 pages et ce ne sont pas les seules choses qui diffèrent de mes précédents livres.
Je ne me suis pas résolu à ne plus dessiner le Japon, ni même à laisser mes crayons de côté, mais dans les deux cas j’ai changé ma façon de faire, en glissant vers la fiction d’abord et en trempant dans l’aquarelle ensuite.
C’est une histoire inventée de toute pièce ( dont il est question justement ) ( des pièces ) qui est née de mes envies de raconter certaines anecdotes, de dessiner des paysages de nuit et aussi de mêler l’idée du carnet et celle du récit, de l’enquête morcelée et de l’histoire linéaire. C’est pourquoi j’ai essayé de jouer sur différents niveaux de narrations qui vous demanderont certainement quelques relectures qui, je l’espère, vous resteront agréables et enrichissantes. Vous trouverez donc autant d’embrouilles dans le récit que dans votre tête. C’est une histoire de points de vue. […]

Florent Chavouet est également l’auteur d’autres remarquables albums comme «Tokyo Sanpo » (2009), «Manabé Shima» (2010 – déjà dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2011). Tous les albums de Florent Chavouet sont publiés aux éditions Philippe Picquier.

Son blog : http://florentchavouet.blogspot.fr/